Origine des soins ?

Ce sont des soins énergétiques sacrés, par le toucher et l'imposition des mains, hérités des communautés Esséniennes et de l’Egypte antique. Ils pourraient également être appelés soins universels. En effet, certaines pratiques se retrouvent dans d’autres cultures du monde entier...


Les Esséniens, peuple à l’existence courte et peu évoquée, vivaient leur quotidien à travers l’Amour inconditionnel, le subtil, le divin. Tout était sacralisé ; de la relation amoureuse à la façon de se nourrir, ils mettaient le sacré au centre de leur vie. Ainsi, ils prônaient la pleine conscience et l’authenticité.

Les antiques soins Esséniens et Egyptiens n’imposent rien : ils proposent une Lumière de guérison qui va chercher la souffrance à sa racine. Ils n’interdisent rien et n’obligent à aucun dogme (il ne s’agit en aucun cas d’une doctrine). Ils aident ceux qui les offrent comme ceux qui les reçoivent à se révéler davantage à eux-mêmes, à se pacifier puis à guérir ainsi en profondeur et en toute liberté.


Ces soins permettent de :

  • Rétablir l’harmonie dans la circulation énergétique de l’organisme par un travail conscient et respectueux avec l’énergie vitale subtile : le prâna
  • Désincruster les mémoires blessantes bloquées dans les cellules
  • Réaligner l’être dans sa triple constitution corps-âme-esprit
  • Travailler en prévention d’éventuels désordres physiques et psychologiques par la détection de zones de blocages ou d’intoxications énergétiques déstabilisant le corps ou certains de ses organes
  • Une reconnexion à son Soi profond

J’ai eu la joie de recevoir mon premier soin Essénien en juin 2018 par Marc, un ami cher depuis 15 ans. Ce soin m’a bouleversée, chamboulée, bousculée… Il a été une révélation ! Trois mois plus tard, je commençais l’apprentissage de ces magnifiques enseignements durant trois ans avec lui-même et son épouse Valérie !


Ces thérapies, d’une dimension sacrée et d’une puissante douceur, sont un bonheur à transmettre de cœur à cœur et d’âme à âme. Cette connexion, qui fait disparaitre la relation «soignant-patient», laisse place à la confiance et au relâchement. De ce fait, chaque soin est dispensé avec générosité, sensibilité, simplicité et humilité.

Les soins à sensibilité Esséniennes et Égyptiennes m’ont donc été enseignés par Valérie et Marc Hoareau selon la Tradition complète de Daniel Meurois et Marie-Johanne Croteau-Meurois.

En savoir plus sur l'Institut de la Tradition Thérapeutique Essénienne et Egyptienne :

www.esseniens.com