Pochons de  Siam


Ce massage est pratiqué sur tout le corps, face postérieure puis antérieure y compris le visage.


Ce massage est une technique qui nous vient de Thaïlande (anciennement le royaume de Siam jusqu’en 1939). Ce soin aux multiples bienfaits est pratiqué depuis le XVIème siècle. Il était réservé, à l’époque, aux familles royales et à la haute société.


Les pochons ?

Ils sont chauffés à la vapeur. Grâce à la chaleur douce, les plantes et les épices libèrent leurs essences et leurs principes actifs qui vont se condenser dans le tissu de coton dans lequel elles sont enveloppées. Leurs propriétés thérapeutiques peuvent êtres stimulantes, apaisantes, amincissantes ou encore raffermissantes…

Les pochons sont ensuite trempés dans de l’huile chaude puis appliqués sur tout le corps par des mouvements circulaires et/ou par des pressions-tapotements-lissages sur des points et circuits d’énergie.

Apaisant et très intéressant pour libérer les douleurs musculaires et articulaires par leur chaleur, il permet de nettoyer la peau en profondeur et favorise également un équilibre entre la circulation du sang et celle de l’énergie.

Afin de vous préparer à une relaxation et une détente du corps et de l’esprit, un bain de pieds dans une bassine en cuivre contenant de l’eau florale ou des huiles essentielles vous sera offert.

Bienfaits du massage :


- dénoue les tensions musculaires et articulaires

- favorise la circulation sanguine et l'élimination des toxines

- diminue le stress et la nervosité

- favorise détente et lâcher-prise

- renforce le système immunitaire

- aide à l’amincissement

- adoucit et raffermit la peau

- apporte une profonde relaxation au corps et à l'esprit

- les senteurs aromatiques de plantes et épices vous invite à un voyage olfactif...

Contre-indications :


- maladie grave

- cancer

- diabète

- grossesse jusqu'à la fin de l'allaitement

- Inflammations de la peau (dermatoses, infections cutanées, brûlure, plaies ou cicatrices récentes, plaies ouvertes, coupures)

- inflammations des articulations (entorses, déchirures musculaires ou ligamentaires)

- maladies relatives aux os et squelette (ostéoporose…)

- troubles circulatoires (phlébite, varice, lymphangite…)

- troubles cardiaques